Aigri-man a un chat!

Publié le par Aigri-man

(Cet article a été initialement adopté le 17 mars 2010. Mon chat est toujours là et il va bien, merci pour lui)

Ne me demandez surtout pas comment c'est arrivé... Tout a été très vite, je n'ai pas encore compris ce qui s'est passé et de toute façon c'est trop tard.

Comme au lendemain d'une soirée un peu trop arrosée, j'erre sans but dans mon appartement en désordre, enjambant de-ci de-là un cordon d'alimentation d'ordinateur, une pile de bouquins, la vaisselle de la semaine dernière (plus de place dans l'évier). Tout en bâillant je me gratte machinalement une fesse, la droite comme d'habitude (eh oui quand je bâille je me gratte une fesse, je pense bien que vous êtes content de l'apprendre).

Comme j'ai un peu froid aux pieds je me penche pour saisir une chaussette par terre, elle est noire. Comme toutes mes chaussettes. Moi j'achète toujours mes chaussettes noires et par lot de 20 paires, puis je jette toutes mes anciennes. C'est plus facile pour faire les paires après, mais je m'égare (vous pouvez néanmoins prendre note de cette astuce astucieuse et vous en resservir chez vous, mais n'oubliez pas de me remercier en votre for intérieur).

Quoiqu'il en soit en reniflant la dite chaussette je m'aperçois qu'elle est en fourrure. Je n'achète jamais des chaussettes en fourrure, ce n'est plus à la mode depuis au moins un an, et puis ce n'est pas la saison. Jamais. Mais bon, en plus d'être en fourrure, elle a des pattes, une tête et d'un air penaud me lêche l'oeil. Ca fait un mal de chien.

Je tiens à vous rassurer tout de suite : à ce moment-là et malgré une stupeur toute naturelle je n'ai pas essayé d'enfiler cette chaussette, qui n'était de toute évidence pas à ma taille.

Enfin bon tout ça pour dire que maintenant j'ai un chat. Jamais avare de bons mots, j'ai décidé de l'appeler Astrophe (oui il y a une blagouze, si vous ne la trouvez pas je ne peux plus rien pour vous). Les chats c'est cool. Et en plus le mien il est encore plus cool que les autres chats : non seulement il n'en secoue pas une de la journée (je le sais j'en ai passé plusieurs à le regarder faire), mais en plus il est trop intelligent.

Alors là je vous vois bien devant votre écran, à tordre la bouche en une moue dubitative (arrêtez vous êtes moche quand vous faites ça)... Et bien j'aime autant vous dire tout de suite : si, mon chat il est trop fort, oui Monsieur/Madame/Mademoiselle (rayez la mention inutile), et je le prouve!

Comment qu'il est trop balèze mon chat n°1 : c'est un artiste

Je viens de refaire les papiers peints chez moi, et comme un gros naze de béotien j'ai mis du papier uni. Ce n'est pas du goût d'Astrophe, qui a une sensiblité artistique autrement plus développée que la mienne. Qu'à cela ne tienne il a entrepris de refaire la décoration en agrémentant ces tristes murs d'entrelacs et d'arabesques du  plus bel effet. Et comme en plus d'être créatif il est plein de ressources, il a réussi à n'utiliser pour ce faire que ses griffes! Il est actuellement en train de procéder à la redécoration de mon canapé (neuf lui aussi). Je pense qu'il est dans sa période grunge. Pour l'art, pour mon mobilier, pour la nouvelle atmosphère feng-shui de mon chez-moi : merci Astrophe!

Comment qu'il est trop balèze mon chat n°2 : il est attentionné

J'ai toujours eu du mal à me lever le matin, ce qui a parfois occasionné des arrivées tardives à mon boulot, ce qui fait plutôt mauvais genre. Grâce à Astophe, terminés les retards : afin d'être sûr que je sois dans les temps tous les matins il me réveille à coups de griffes une heure à une heure trente avant que le réveil sonne. Comme ça je suis sûr d'éviter les pannes d'oreiller! Et pour garder le rythme, il fait pareil le week-end. Pour mon patron (qui apprécie), pour mes cernes, pour ma cafetière : merci Astrophe!

Comment qu'il est trop balèze mon chat n°3 : c'est un philosophe

Étant particulièrement sensible au monde extérieur, Astrophe est tout à fait conscient que la vie est cruelle. Aussi, dans un souci d'équité il a décidé d'accorder une chance de survivre à sa nourriture. Ainsi avant de manger il chasse sa proie à travers tout l'appartement. Si elle réussit à se glisser sous un meuble, elle a gagné le droit de vivre. Il a beau être un prédateur-né, mon chat ne réussit à manger que la moitié de ce que je lui donne. Comme quoi, c'est plus malin que ce qu'on pourrait croire, une croquette. Pour mon aspirateur, pour les trucs qui craquent sous les pieds, pour le respect des Droits des croquettes : merci Astrophe!

Si avec ça je ne vous ai pas convaincu que mon chat est trop fort, je n'ai plus qu'à vous mettre en garde : la mauvaise foi peut être utile à petites doses mais en abuser vous rendra... euh comme moi en fait.

Astrophe, descends de ce clavierjzefjk kmmmmmmmmmmmmzqqqqqqqqqqqqqqqqqqq

Publié dans Bla-bla

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article