Conte de Noël

Publié le par Aigri-man

Eh oui, aujourd'hui c'est Noël, et quoi de mieux en cette occasion qu'un joli conte que vous pourrez narrer à vos enfants, juchés sur vos genoux, devant la cheminée? (Note :  il est déconseillé de se placer dans la cheminée, surtout si elle est allumée)

Grâce à Aigri-man, vous allez donc pouvoir ce soir allumer la flamme de l'excitation et de l'aventure dans le regard abruti par les jeux vidéos de votre progéniture. Enfin ça c'est juste avant qu'ils se jettent comme les sauvages qu'ils sont sur les paquets que vous aurez mis deux heure à faire, déchirant avec leurs dents les emballages, jetant les résidus de leur rage meurtrière aux quatre coins de votre appartement avant de se tourner vers vous, le regard vide, pour vous asséner : "C'est pas c'que j'avais d'mandé!".

Sales gosses.

Ah, j'oubliais, le conte de Noël... Attention c'est parti, et le tout en alexandrin, car l'aigreur n'exclut pas la poésie.

Dans un pays lointain appelé Amérique
Vivait une peuplade indienne de guerriers
Aux coutumes étranges, aux croyances mystiques,
Et qui une fois l'an pouvaient se distinguer.

Lors d'un concours annuel de leur arme fétiche
On départageait les plus habiles de ceux-ci
Dans un bon esprit loyal, honnête et sans triche
Au cours d'une délicate épreuve d'archerie.

Le vainqueur désigné à l'unanimité
Recevait en plus des honneurs bien mérités
Une plume de queue de Thul le légendaire,
Maître des cieux, rois de tous les oiseaux-tonnerre.

L'un des prétendants voulant accroître ses chances
Fit la veille de l'épreuve un singulier repas :
Pour s'approprier du faucon le meilleur sens
Une douzaine d'yeux entiers il dévora.

Le lendemain il devait tirer le premier
Mais les yeux n'étant pas très digestes, on s'en doute
Il les vomit d'un coup ! Ses concurrents, choqués,
Ne purent tirer leur flèches et furent mis en déroute.

C'est ainsi que par un moyen fort détourné
Notre audacieux archer fut déclaré vainqueur.
Il reçut la récompense tant convoitée :
La belle plume de Thul fit enfin son bonheur.

Moralité : Indien vomit yeux, queue de Thul aura. 

...

Quoi, comment ça "Quel est le rapport avec Noël"? Et bien il n'y en a pas, voilà. Ah quelle bande de rabat-joies, on fait des efforts et voilà comment on est remercié!

Joyeux Noël, tiens!

 

Publié dans Bla-bla

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article