Envolée ornithologico-lyrique

Publié le par Aigri-man

Il était un petit moineau
Qui vivait parmi les corbeaux.
Avec son petit air mignon
Il aimait jouer les trublions.

Rien ne l'amusait tant qu'une farce
Au détriment de ses comparses,
Et la patience de ces derniers
Etait bien souvent éprouvée.

Mais les limites furent franchies
Avec sa nouvelle lubie.
Chaque aube il chantait haut et fort,
Réveillant ceux dormant encore.

Les corbeaux, un jour épuisés
Par ces réveils inopinés
Assaillirent le malapris
D'un choeur tonitruant de cris.

L'onde sonore fut si puissante,
La réaction si virulente,
Que le moineau sitôt jura
Que l'on ne l'y reprendrait pas.

Moralité : Pépie tôt, mille crôas sonnent.

Publié dans Bla-bla

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article