Fucking Saint-Valentin

Publié le par Aigri-man

Eeeeh oui, avouez... Vous vous êtes encore fait prendre cette année, vous êtes tombé dans le piège sournois d'un mercantilisme avilissant, faisant fi des quelques voix indignées qui s'élèvent parmi la foule. Vous avez succombé aux sirènes de la prétendue "fête de l'Amour" comme un(e) gros(se) naze, et vous êtes allé au restaurant avec votre conjoint(e) le soir du 14 février.

J'ai envie de dire que vous êtes bien con(ne) mais après tout ça reste romantique, donc pourquoi pas. Enfin bien sûr encore faut-il trouver romantique le fait d'être serrés comme des sardines dans une salle exclusivement peuplée d'autres couples qui participent chacun de l'ambiance rosâtre et doucereuse qui baigne les lieux, avec à votre gauche le duo typique de "nouveaux amoureux" qui n'arrête de sucer la langue de l'autre que pour lui murmurer des banalités affligeantes de viscosité, et à votre droite un superbe échantillon de "soirée de l'échec" avec une fille faisant la gueule et un mec blasé d'avoir dépensé son fric pour elle alors qu'il aurait pu passer sa soirée sur sa Xbox à fragger du Zorg sur Black Soldier of the Duty of Lethal Death. En plus il n'est même plus sûr de tirer son coup ce soir, ce qui enlève définitivement tout intérêt à cette soirée. Ce qui m'amène au vrai sujet de ce post.

De toute évidence le jeune sot pré-cité à choisi son traditionnel cadeau de Saint-Valentin avec le bon goût d'un Jacky préparant sa Clio Quicksilver (série limitée) pour le concours de tuning de Crocmoy-la-Pastille (47). Autant dire avec un bon goût qui n'a de bon que le nom, et encore même pas. Gaussons-nous donc quelques instants, il faut bien avouer qu'il ne l'a pas volé, ha ha ha.

(Petit aparté qui n'a rien à voir : le verbe gausser n'a aucun lien avec la méthode du pivot de Gauss, qui n'a rien de sexuel mais qui permet de résoudre un système de n équations à n inconnues. Fin de l'aparté qui n'a rien à voir)

Donc ce gland a mal choisi son cadeau. Et ça c'est un coup à flanquer le plus colide des couples à l'eau, avec la baignoire, le bouillon, le bébé et une enclume accroché au bout (je crois que c'est ça l'expression, à vérifier). Et j'ai envie de dire : plus jamais ça. D'ailleurs je le dis.

(lève un poing rageur et hurle face au ciel)
"Plus jamais ça!"
(rentre se coucher, épuisé par tant d'insurrection)

Aigri-man, qui sous ses airs renfrognés est un grand romantique, vous propose donc une liste de cadeaux pour l'an prochain, afin que plus jamais ça. Chaque cadeau est associé à un petit mot doux et affectueux, recelant pour l'initié un soupçon d'espièglerie de bon aloi, car on est quand même là pour se marrer. Si le destinataire ne rit pas devant cette manifestation cocasse de votre affection, vous pouvez au choix :

- Prétexter que cette phrase est une citation d'un illustre personnage (comme Winston Churchill, Socrate ou Maïté). Cette méthode s'appelle "Technique du Lièvre apeuré qui se fait dessus et n'assume pas ses actes".

- Faire une scène, jeter votre verre au visage de votre conjoint(e), et quitter le restaurant en hurlant "Puisque c'est ainsi je te quitte, tu ne me mérites pas!". Le double avantage de cette technique est qu'en plus vous économiserez le prix du repas (à utiliser au dessert pour une meilleure rentabilité).

Passons maintenant si vous le voulez bien (si vous ne voulez pas c'est pareil de toute façon) à la liste de cadeaux proprement dite :

Un tube flexible et un entonnoir : "Pour uriner dans les toilettes et pas autour."

Un contrat d'assurance-vie et des cours de parachutisme : "Je contrôlerai ton matériel moi-même."

Une bouteille d'alcool : "L'alcool te rend plus beau/belle, surtout quand c'est moi qui boit."

Une photo de votre couple à ses débuts : "Pour te rappeler pourquoi on est ensemble."

Une corde de 20 mètres : "Je n'ai pas trouvé de ceinture à ta taille."

Un pied de biche : "Pour décoller tes fesses du canapé."

Une photo de votre mère (si vous êtes un homme) : "Ce que tu dois devenir mais que tu ne seras jamais."

Une photo de votre père (si vous êtes une femme) : "Ce que tu ne dois pas devenir mais que tu es déjà."

Un baillon : "L'Amour rend aveugle, j'aurais préféré qu'il rende sourd."

Une boîte de bonbons : "Pour t'entraîner à ne pas croquer." (spécial finesse)

Un billet d'avion pour une destination lointaine : "Je t'offrirai le retour l'an prochain."

Un collier : "Celui pour chien était moins cher, mais le chien ne fait pas le ménage."

Bien sûr un peu d'imagination vous permettra j'en suis sûr de développer cette liste et d'y apporter votre touche personnelle, afin de vous permettre de passer une Saint-Valentin mémorable pour vous et votre conjoint.
Ah que ne ferais-je pas pour votre bonheur conjugal... Non ne me remerciez pas, ça me fait plaisir de vous aider.

Publié dans Bla-bla

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article