Hommage à Tolkien

Publié le par Aigri-man

Voilà, comme c'est dit dans le titre, voici un petit poème en hommage de l'oeuvre majeure de Tolkien : le Seigneur des Anneaux.

Le jeune Frodon Sacquet hérita malgré lui
D'un anneau magique qui s'avéra maudit.
Il se lança alors dans une quête épique
Visant à détruire cet artefact magique.

Il se mit en route avec ses amis fidèles
Surmontant une à une les épreuves mortelles
Qui se dressaient devant eux : chutes d'eaux, Nazguls,
Intrigues politiques, corruption, tarentules.

Accompagné de Sam son fidèle jardinier
Et de Gollum, leur guide en ces terres dévastées
Frodon arriva enfin à son but ultime :
La montagne du Destin et son grand abîme.

Seul ce volcan déchaîné avait la puissance
D'annihiler de l'anneau toute la malfaisance
Et c'est dans la lave en fusion que s'acheva
Son existence, et par elle tous les combats.

Frodon enfin libéré de son lourd fardeau
Tourna vers Sam un regard plein d'espoir nouveau.
Mais ce dernier terrassé par tant de chaleur
Gisait au sol, fondu comme une plaquette de beurre.

Moralité : Bé, Sam est mou d'chaud.

Publié dans Bla-bla

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

yann 21/09/2011 12:12


ça veut dire que Sam et Frodon sont gays ?


Aigri-man 22/09/2011 10:25



Sans doute, mais Sam se marie à la fin pour parfaire sa couverture.