La Brigade Chimérique

Publié le par Aigri-man

Allez, tiens, une petite critique, ça faisait longtemps.

Le truc c'est que là je vais pas pouvoir râler beaucoup, parce que l'objet de cet article est juste trop bien : comme c'est si joliment dit dans le titre, je vais vous parler de la Brigade Chimérique.

Quoi-que-c'est?

C'est une BD (ou une PT avec l'accent alsacien) française. Nan mais revenez, vous allez voir en fait c'est bien quand même!

Initialement parue en 6 tome chez l'Atalante cette formidable série vient d'être rééditée en intégrale (c'est comme ça que je l'ai découverte).

Comme je suis un gros fainéant et que je n'ai pas envie de réinventer la roue, je vous copie-colle le synopsis comme le bourrin que je suis.

Wikipédia a dit :

La série est une allégorie fantastique (et non pas une uchronie puisque l'histoire parallèle rejoint notre réalité historique en 1939). Nés sur les champs de bataille de 14-18, dans le souffle des gaz et des armes à rayons X, les super-héros ont pris la relève des «gentilshommes-justiciers» de la fin du XIXe siècle ainsi que le contrôle des grandes capitales européennes. Les feuilletonistes ont fait d'eux des icônes. Les scientifiques sont fascinés par leurs pouvoirs. Pourtant, quelque part dans les Alpes Autrichiennes, une cité jaillie de nulle part annonce une menace qui risque d'effacer jusqu'au souvenir de leur existence.

Oui oui, ça parle bien de super-héros (ou plutôt de surhommes), mais en Europe, et plus exactement en Europe juste avant la deuxième Guerre Mondiale.

Pourquoi c'est trop bien?
  • Ici pas de noms cool, mais du bien bouseux, genre l'Homme Elastique, le Nyctalope, le Passe-Muraille, l'Homme Cosmique (et son fidèle chien Sirius), l'Accélérateur... Ca sent bon le terroir tout ça! Mais en fait ça passe assz bien, ça donne un petit côté rétro pas désagréable. Les surhommes ne se cachent pas, ils ont pignon sur rue et participent activement à la vie publique de la France. Leurs biographies sont ce que l'on considère aujourd'hui comme des romans de gare et ils côtoient personnages fictifs et réels : le commissaire Maigret, Irène Joliot-Curie, Cagliostro, André Breton...
  • Le scénario est assez déroutant au départ et pourtant totalement prenant, avec la technique courante mais pas si facile à maîtriser du "Ah ouais ça je l'avais deviné ha ha chuis trop fort hein QUOI???". On y apprend ce que sont devenus les surhommes, pourquoi personne ne se souvient d'eux et ce qu'il est advenu après leur départ.
  • Les couvertures qui pètent tellement leur classe qu'on a envie de les arracher du bouquin pour les accrocher au mur mais on peut pas parce que ça abîmerait le bouquin, la vie est moche (eh oui).
  • C'est français, et rien que ça c'est énorme.
  • Ca vous donne envie de plonger (ou replonger) dans tout un pan méconnu de la littérature européenne.
Conclusion

En ce qui me concerne je rapprocherait cette oeuvre d'un autre monument de la bande dessinée : Watchmen. Non, je n'ai pas peur de dire que la Brigade Chimérique est le Watchmen européen (en même temps je n'ai peur de rien, je m'en fous) : même intelligence de la narration et de l'histoire, même thèmes sous-jacents (la peur qu'occasionne la nouvelle Guerre qui se profile, les conséquences et la responsabilité entraînées par la possession de super-pouvoirs, les batailles d'ego et ce qu'elles occasionnent de dégâts collatéraux).

Ce que la Brigade Chimérique concède au titre d'Alan Moore en terme de mise en scène et de trait, elle le gagne en profondeur politique et en ambiance. Le graphisme peut rebuter (il faut reconnaître qu'il n'est pas très engageant de prime abord), mais s'arrêter à cela serait une grave erreur.

Bref, profitez de cette réédition pour franchir les portes de l'Institut du Radium, vous ne regretterez pas le voyage.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marie 06/11/2012 16:49

Oui, j'avoue c'est bien comme BD, je feuillette en même temps que j'écris... je suis tout à fait d'accord avec toi cher Aigri-man et d'aill......... EH ! mais pas de gueulante aujourd'hui ?????????
Je me suis trompée de blog, c'est tintin-man ici ou quoi, ah ah ah, quand je pense que tu voulais pas faire d'article positif, ben tiens, peut pas s'en empêcher hein ?

Aigri-man 06/11/2012 19:22



Oh putain... Ok, si c'est comme ça le prochain va saigner. 



Nono 06/11/2012 14:06

Oui excellente BD qui en plus est adaptée en jeu de rôle

Aigri-man 06/11/2012 19:22



Oui, j'essaie de résister à la tentation d'ailleurs...