Les joueurs sont-ils des cons?

Publié le par Aigri-man

Pratiquement 4 mois depuis mon dernier article, pas mal. Pour me faire pardonner, je vais... rien du tout vu que je n'ai absolument rien à me faire pardonner, je fais ce que je veux.

Bref pour changer un peu nous allons parler de jeux vidéos (ah, je viens de perdre 50% de mon lecteur), mais plus précisémment de ce qu'on appelle (souvent à tort) des MMORPG (Massively Multiplayer Online Roleplaying Game, soit jeu de rôle en ligne massivement multijoueur pour les anglophobes, cette parenthèse est plus longue que la phrase qui la contient c'est formidable). Ok, je viens de perdre les 50% du lecteur restant.

Maintenant que nous sommes entre gens de bonne compagnie je vais pouvoir me laisser aller à mon naturel mode vieux-con-c'était-mieux-avant.

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec la chose, un MMORPG est un jeu vidéo dans lequel vous incarnez un avatar (toujours le même) dont la principale occupation est - d'une manière générale - de taper des trucs pour gagner des machins qui vous permettront de taper encore plus de trucs. Les trucs étant en général des monstres, et les machins se répartissant de manière plus ou moins égale suivant les jeux entre PEX, thune et matos. Les PEX permettent de rendre votre avatar plus balèze (et donc en mesure d'utiliser du meilleur matos), la thune de le rendre plus riche (et permet donc de s'acheter du meilleur matos) et le matos se revend ou s'utilise directement, enfin vous voyez l'idée, quoi. "Quel est le but de tout cela?" me demandes-tu, petite voix imaginaire dans ma tête. Mais voyons c'est très simple : être le plus balèze pour pouvoir se la péter.

Oui c'est tout, mais ça marche.

Jusque-là il n'y a rien de spécifique aux MMORPG, les jeux vidéos utilisent ces mécanismes depuis longtemps, et même si ça a l'air très con dit comme ça (et ça l'est), c'est hautement addictif quand c'est bien fait, et si vous ne me croyez pas c'est que vous n'avez jamais essayé (ou alors vous préférez faire du sport ou une activité manuelle plutôt que de passer du temps sur un truc aussi débile, auquel cas permettez-moi de vous dire : "TU SORS!").

Ce qui distingue le MMORPG, donc, c'est le côté MMO. En substance ça veut dire que vous jouez avec plein d'autres gens comme vous qui n'ont rien de plus intéressant à foutre de leur vie que jouer à buter quinze fois le même monstre pour obtenir une arme spéciale (qui aura pour triste destin d'être vendue deux heures plus tard car vous aurez trouvé mieux par hasard). Mais surtout vous pouvez créer des groupes, qui vous permettent de relever ensemble des défis inaccessibles à un personnage seul. Et c'est là que tout part en couille (si vous me passez l'expression).

Il va de soi que chacun trouve son plaisir où il veut dans les jeux, tant que cela ne nuit pas au plaisir des autres. Or pour ma part c'est le cas, et la direction qu'ont prise la plupart des jeux de ce type ces dernières années a le don de m'énerver, car on nous prend pour des cons (ça, ça change pas).

Un des mécanismes les plus intéressant dans les MMORPG (à mon sens en tout cas) reste le côté RPG. Je parle du jeu de rôle au sens vidéo-ludique uniquement, car soyons sérieux deux secondes on ne fait pas VRAIMENT du roleplay dans un MMO quel qu'il soit, même si on tente souvent de s'en convaincre. Ce n'est tout simplement pas fait pour ça. Non la notion de RPG dans un jeu vidéo implique l'évolution de son personnage et le choix libre de sa progression : va-t-il favoriser l'usage de la magie plutôt que des armes blanches? Dans ce cas préfère-t-il les sorts de feu ou de glace? Peut-être un peu des deux? Ces choix successifs permettent à terme de construire un personnage qui sera unique, ce sera tout simplement le vôtre.

(Si vous ne voyez toujours pas où je veux en venir ne vous inquiétez pas ça va arriver, hein...)

Prenons maintenant un exemple concret : mettons que je joue à l'incontournable World of Warcraft et que je crée un personnage Guerrier qui s'appelle Roxxor. Je suis un Guerrier, cela veut dire qu'en jeu je tape au corps-à-corps avec diverses armes et que j'encaisse bien les dégâts. A l'origine l'évolution du personnage était relativement libre : on avait 3 arbres de compétences (correspondant à trois spécialisations) dans lesquels on pouvait choisir indifféremment d'investir des points. Plus on dépensait de points dans une branche, plus les pouvoirs accessibles étaient puissants. On pouvait se spécialiser à mort, ou être plus polyvalent. Classique, quoi.

Bref à terme : vous avez votre personnage, construit amoureusement pour s'adapter à votre façon de jouer. Vous trouvez un groupe pour dépouiller un donjon quelconque de tout ce qu'il renferme.

Vous vous faites laminer.

Pas grave, on recommence dans la joie et l'allégresse.

Re-branlée, mais vous arrivez quand même à aller un peu plus loin.

Bref, progressivement vous avancez vers votre objectif, avec un peu de chance l'un des joueurs connaît déjà les lieux et peux vous fournir quelques conseils. A la fin, une fois le boss eviscéré à grands coups de tatanes virtuelles, tout le monde est content (sauf ceux qui n'ont pas reçu de butin, mais la vie est injuste même dans les jeux vidéos) et chacun peut reprendre ses activités. Des fois c'est plus facile, des fois c'est plus dur, cela dépend avec qui on tombe, mais du coup le défi est à chaque fois un peu différent de la fois précédente. Mais, et c'est là le plus important : on y arrive.

Et puis un jour est découverte la COMBO ULTIME. Un groupe s'aperçoit que si tel et tel personnages ont choisi tel et tel pouvoir, ça devient plus facile. Et que tel autre doit faire de cette manière-là, à ce moment-là. Et brutalement la COMBO ULTIME devient dans l'esprit de nombreux joueurs la seule et unique façon de jouer. Plus précisément il y a les bons joueurs qui l'appliquent, et il y a les gros noobs qui ne l'appliquent pas. Il va de soi que les gros noobs ne trouveront plus personne pour jouer avec eux, à moins qu'ils fassent preuve d'une réelle détermination à apprendre et mettre en pratique la COMBO ULTIME. Il devient soudainement inconcevable que l'on puisse tout à fait arriver au même résultat autrement, peut-être au prix d'une difficulté légèrement plus relevée, mais possible néanmoins. Parce que sans la COMBO ULTIME, des fois on meurt. Et mourir, c'est perdre un peu. Et ça ma bonne dame, de nos jours, ça passe plus.

Du coup suite à la découverte et à la généralisation de la COMBO ULTIME que se passe-t-il? Les développeurs se doivent de proposer un challenge plus adapté aux adeptes de la COMBO ULTIME (tout le monde par la force des choses). Cela veut dire que pour vaincre les nouveaux défis proposés il faut utiliser la COMBO ULTIME (enfin il paraît, puisque finalement plus persone ne fait autrement).

On peut alors s'interroger sur la pertinence de proposer un choix de progression au joueur, puisque le non-respect des sacro-saintes recommandations de la COMBO ULTIME condamnent irrémédiablement le pauvre étron coupable d'un tel sacrilège à la mise au ban de la communauté entière.

Et c'est là que je gueule. Enfin techniquement je gueule depuis le début, mais là je commence vraiment à gueuler. NON, je n'ai ni besoin ni envie qu'on m'explique comment jouer, je peux (et je dois pouvoir) le trouver tout seul, en jouant tout simplement. NON je ne vais pas virer tout le monde du groupe et résilier mon abonnement parce que je suis mort une fois dans un donjon. Au pire au bout de vingt fois je vais rabattre violemment l'écran de mon ordinateur portable sur le clavier, pétant ledit écran, mais j'irai en racheter un autre le lendemain pour réessayer de BUTER CET ENFOIRÉ DE BOSS ABUSÉÉÉÉÉ! NON je ne veux pas avoir la possibilité de "rater" mon personnage parce qu'on m'a laissé faussement croire que j'étais libre de faire comme je le voulais. NON je ne veux pas que la seule manière envisageable d'atteindre un objectif soit d'aller regarder sur un site comment le faire.

Aujourd'hui le seul mérite d'un joueur de World of Warcraft qui soit qualifié un tant soit peu de bon joueur (rien que le concept me donne envie de hurler), c'est d'avoir été chercher sur internet la liste des pouvoirs qu'il devait choisir. Puis avant chaque donjon il aura été visionner la vidéo expliquant comment battre tel boss. C'est bien mec, tu sais te servir de Google et reproduire un modèle, t'es vraiment un bon, toi. Il est à noter que dans certains cas il est rigoureusement impossible de battre un boss (sans passer cinq ans en expérimentation bien sûr) sans procéder de cette manière.

A tel point que pour la prochaine mise à jour programmée les choix d'évolution seront encore plus limités qu'ils ne le sont (mais on peut quand même se demander à quoi ils peuvent encore servir). Jusqu'à la découverte de la nouvelle COMBO ULTIME.

(Que les choses soient bien claires : de nombreux jeux ont aujourd'hui adopté cette philosophie. Par exemple League of Legend ne peut pas se pratiquer en dilettante, il faut connaître en profondeur le système de jeu, ses mécaniques internes, les capacités des personnages disponibles, etc. C'est un jeu technique. Pas de problème, il est conçu comme ça, on est pas pris en traître. Moi j'ai essayé, j'ai trouvé ça pourri, j'ai en tout et pour tout perdu 2 heures, c'est pas pire qu'un mauvais film - c'est juste moins rigolo).

A ce jour, tel un vieux dinosaure refusant d'évoluer et attendant l'extinction, je joue encore, mais seul. Je n'aurai jamais accès à toute une partie du jeu, réservée aux moutons de Panurge, aux sans-imagination (oui, j'ai entendu là-bas : "aux médiocres" tout à fait, mais c'est pas moi qui l'ai dit). Et croyez-le ou non, je m'amuse toujours.

Comme quoi je suis un peu un héraut de liberté...

Sur la tombe de Roxxor je ferai graver en guise d'épitaphe : "Il était spé DPS. Il maniait l'arme à deux mains. Il tankait sans bouclier. Et il vous emmerde."

Publié dans Bla-bla

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
hé hé il faut arrêter de jouer à wow c'est tout ... et venir faire un petit tour sur D&D Online où la quantité de choix est tellement vaste (c'est/c'était du système D20 à la base) que tu
pourras faire le petit personnage rien qu'à toi ;-) il n'y a pas une combo ultime mais des centaines de combo ultimes ! yeah !!! par contre si tu n'as pas une combo ultime c'est toujours pareil
t'est un noooobbbbbbbb (mais c'est plus pointu à repérer)
Répondre
A


Le jour où j'aurai un PC je testerai (peut-être)... mais bon D&D j'ai jamais été super fan hors JDR classique (sur table quoi). Pis si c'est dans les Royaumes Oubliés ça part mal, j'aime pas
franchement ce setting.



M
LOL, j'adore et j'adhère au point de vue :)
De plus merci d'avoir mis en mot ce sentiment que je ressent aussi sur D&D 3.5 ;)
Répondre
A


Troll repéré!



P
très bon !
(faudrait vraiment que t'essaye Eve online, ça te changerais ;)
Répondre
A


Si j'avais une machine sur laquelle le faire tourner je le ferais sans doute!