Neige et tri sélectif

Publié le par Aigri-man

(Cet article a été initialement expectoré le 8 janvier 2009)

Cette semaine, il a neigé à Paris. On a tout de suite senti un vent de panique souffler sur la ville : les gens se calfeutraient chez eux, les transports étaient bondés et les rares voitures en circulation avaient leurs chaînes. Il faut dire que c'était impressionnant : au moins 0,4 cm de poudreuse, on n'avait pas vu ça depuis 1975! Comme quoi la neige rend les gens encore plus cons qu'ils ne le sont déjà...

Enfin bref je ne sais pas si vous avez remarqué (si c'est non, consultez un ophtalmo de toute urgence), mais la neige, au bout d'un moment, ça s'agglutine le long des routes en gros tas noirs et dégueulasses, ce qui me permet via une double transition pourrie

(NEIGE = HIVER = ETRENNES = ORDURES

ou

NEIGE = GROS TAS NOIRS DEGUEULASSES = ORDURES)

de passer au VRAI sujet de cette note inintéressante : le TRI SELECTIF.

Je vous rassure, je ne remettrai pas en cause le bien-fondé de cette merveille de civisme écologique, bien que ce soit sévèrement pénible à respecter (qui a la place de caser 5 poubelles différentes dans son studio? En tout cas pas moi). Non, non, total respect pour la planète, totol wispecte for ze planète pour les anglophones (je sais qu'ils sont nombreux à me lire), c'est beau la nature faut la respecter tout ça (encore que quand on voit ce qu'elle peut produire, on se pose la question, voir ci-dessous).

moche1.jpgmoche2.jpgmoche3.jpg

Le REEL problème, c'est qu'une fois de plus les gentils responsables de com' nous prennent pour des cons (à tort ou à raison, là n'est pas la question). Je m'explique :

- Tri : action de trier -> Faire un choix, séparer d'un plus grand nombre

- Sélectif : qui opère une sélection -> Choses choisies

Vous saisissez le problème? Rien ne vous frappe? Eh oui, c'est limpide : ces deux mots veulent exactement dire la même chose!

Et tout le monde de dire :

"-Tu fais le tri sélectif, toi?

- Aaah oui moi je fais le tri sélectif paske faut trier ce qu'on trie pour que la sélection choisie soit bien triée..."

Alors POURQUOI on ne dit pas juste "trier ses déchets/ordures/déjections"? Réponse des gentils responsables de com' : "MAIS PASKE C'EST PAS SEXY, CA FAIT PAS VENDRE, CA, MISERABLE ETRON (optionnel)!"

Et oui, car l'expression "tri sélectif", tout en étant complètement débile, permet plusieurs choses :

- Il y a deux mots, et quatre syllabes en tout, il y en a donc plus. Et ça c'est mieux.

- Ca fait technique, ce qui donne la sensation au trieur de faire un truc intelligent, ce qui le rend par transfert intelligent lui-même (MOUAHAHA!)

- "Trier" est un anagramme de "Tirer", ce qui aurait vexé les associations de défense des animaux et outré les adeptes de la pudeur (bien que cela eût fait plaisir aux chasseurs et aux obsédés)

- Ca banalise le terme "sélectif" qui du coup passe beaucoup mieux dans d'autres contextes, comme par exemple "immigration sélective", qui à l'oreille a l'air plutôt sympa mais qui en fait est une belle vacherie.

Tout ça pour dire... ben rien en fait. Et je finirai par un calembour pathétique : Mettez le pied, allez trier!

Tri.jpg

Publié dans Bla-bla

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article